Tesla rappelle 500 000 véhicules

07 Janvier 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

L’an dernier, Tesla à ne livrer rien de moins que 1 million de véhicule. Si je vous le mentionne d’abord et avant tout, c’est pour que vous puissiez comprendre qu’un rappel de 500 000 unités est loin d’être aussi radical qu’on pourrait le croire, surtout pour un manufacturier qui a pris autant d’expansion que Tesla dans les dernières années. Ce qui est vraiment important, c’est la nature du rappel en question et c’est ce que nous allons étudier dans les prochaines lignes.

 

On sait que Tesla n’est malheureusement pas réputé pour la qualité de ses voitures qui est assez aléatoire. Sans parler des problèmes de peintures. Toutefois, je crois que nous sommes tous d’accord pour dire que les véhicules Tesla sont de véritables œuvres d’ingénierie et les technologies que la marque propose sont parmi les plus avancées sur le marché. Je dois dire aussi que j’aime beaucoup la philosophie de la marque et le fait qu’elle ne se prend pas au sérieux. Nommez-moi une seule autre voiture à bord de laquelle il est possible de remplacer le son du klaxon par celui d’une flatulence?

 

Plusieurs rappels en 2021

 

Je commence par vous rassurer sur le fait que les différents rappels qui visent la marque n’ont pas été effectués à la suite d’accidents majeurs. Se sont simplement des rappels de sécurité préventive liée à divers problèmes potentiels. Dans un premier temps, Tesla a rappelé quelques milliers d’unités pour une pièce qui avait besoin d’être resserrée à l’intérieur des étriers de frein. Ensuite, un autre rappel a visé 11 000 unités pour une mauvaise mise à jour.

 

Toutefois, le nouveau rappel du constructeur américain semble plus étendu et sérieux puisque cette fois-ci, on parle de près de 500 000 unités. Au total, ce sont 356 309 Model 3 et 119 109 Model S qui sont visés par ce rappel.

 

Pour ce qui est du rappel, voici ce qu’il en est. Dans le cadre de ses nombreux tests, la National Highway Traffic Safety Association en serait venue à la conclusion que l’ouverture répétitive du coffre pourrait endommager les câbles reliés à la caméra de recul conduisant au mauvais fonctionnement de cette dernière. Je sais, il n’y a pas si longtemps de ça, aucune voiture n’était équipée d’une caméra de recul, mais c’est obligatoire aujourd’hui et le fait qu’elle puisse ne pas fonctionner est certainement problématique.  

 

Enfin, Tesla estime que le problème ne touche environ que 1% des unités visées par le rappel ce qui représente 4 750 véhicules. Toutefois, le fait que le constructeur américain ait tout de même décidé de procéder à un rappel de masse prouve son sérieux dans le cadre de la situation et c’est pourquoi la marque gagne en réputation. Ses voitures sont loin d’être parfaites sur le plan de la qualité d’assemblage et je crois que le constructeur américain en est parfaitement conscient. En revanche, ce dernier prend les mesures nécessaires afin d’améliorer le tout.

 

Maintenant, il faut comprendre que ce rappel n’a rien d’exceptionnel, et ce, même si on parle de 500 000 unités. Rien que pour vous donner une idée de la chose, il n’est pas rare que des manufacturiers rappellent plusieurs millions d’unités pour des problèmes similaires. On peut également penser au fameux problème des coussins gonflables Takata qui a conduit au rappel de plus de 100 000 000 de véhicules jusqu’à maintenant. Ainsi, au final, je crois qu’on peut se consoler que Tesla prenne les choses en main et décide tout de même d’opter pour le rappel de 500 000 unités même si dans les faits seuls 1% de ce nombre est potentiellement affecté par le problème.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER