Tesla : une sous-compacte sous la barre des 25 000$

   19 Février 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

La valeur de Tesla ne cesse d’augmenter de jour en jour et du même coup, celle de son fondateur qui détient une majeure partit de sa fortune grâce à ses actions en bourses. Bref, je ne suis pas ici pour vous parler des finances de la marque ou de celles d’Elon Musk, mais bien de la future de la marque, car tout porte à croire que Tesla travaille actuellement sur le développement d’une voiture sous-compacte qui pourrait coûter moins de 25 000$. Bien entendu, on parle de dollars américains ici, mais même après la version, on obtient un véhicule Tesla neuf sous la barre des 35 000$ pour le Canada, ce qui est absolument phénoménal.

Ce n’est pas la première fois qu’on entend parler d’une voiture sous la barre des 25 000$ chez Tesla, car des rumeurs sur le sujet circulent sur la toile depuis 2019. Toutefois, de nouvelles informations sur le modèle ont commencé à circuler sur internet dans les dernières semaines et si les rumeurs s’avèrent fondées, cette nouvelle voiture sera encore plus abordable que ce qui avait été initialement promis et elle serait vendue sur le marché international. Toutefois, tout porte à croire que cette petite voiture sera d’abord introduite sur le marché chinois.

Model 2

Pour l’instant, tout le monde parle d’une Tesla Model 2, ce qui est tout à fait logique, mais le constructeur américain, lui, n’a rien confirmé de son côté quant à l’appellation du modèle. En fait, tout ce qu’on sait officiellement, c’est que Tesla prépare une petite voiture à hayon. Cette nouvelle voiture devrait voir le jour en tant que modèle 2022 en Chine et pourrait être accessible sur d’autres marchés aussitôt qu’en 2024-2025. Je sais, ce n’est clairement pas demain la veille que nous allons voir cette voiture débarquer au Canada, mais le fait est que les véhicules électriques que propose le constructeur américain actuellement se vendent déjà très bien en Amérique du Nord. En fait, les versions de luxe sont plus populaires et jusqu’à tout récemment, Tesla ne voulait même pas offrir de versions de base à la Model 3 pour le Canada croyant que cette dernière ne serait pas assez populaire. Est-ce qu’on peut en comprendre que les voitures électriques n’intéressent que les acheteurs plus fortunés?

Les constructeurs automobiles qui oeuvrent dans le domaine des véhicules sous-compactes électriques ont la lourde tâche de devoir offrir des véhicules électriques complétant avec une bonne autonomie et à prix abordable, des caractéristiques qui ne vont pas forcément ensemble pour le moment. Voyez-vous, le développement de technologues électrifié coûte très cher et tant que les constructeurs ne produiront pas des modèles électriques de masse, il sera difficile d’offrir des véhicules plus petits à coût plus abordable. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreux constructeurs rivaux s’associent dernièrement afin de diviser les coûts de développement et de recherche,

Une question de marketing

On peut se poser la question à savoir si tout le monde se jetterait sur une voiture Tesla à moins de 35 000$ canadiens si elle débarquait sur notre marché demain matin et même si ça semble alléchant, le succès d’un tel modèle n’est pas garanti. D’abord, les voitures sous-compactes de manière générale ne représente qu’une petite part du marché, et ce, même si elles sont plus abordables que les grandes voitures. De plus, il faut comprendre que le seul la version de base risque d’être aussi abordable, ce qui signifie que vous devrez aussi jongler avec certains compromis, notamment au niveau de la motricité des roues et de l’autonomie. Comme c’est toujours le cas, Tesla risque d’offrir des versions plus performantes moyennant une augmentation considérable de la facture et je ne vous parle même pas des options. Or, en Chine, la situation est totalement différente. Les microvoitures sont très populaires et Tesla gagne considérablement en popularité. Sans parler du nombre d’acheteurs potentiels. Bref, on comprend mieux pourquoi Tesla préfère introduire cette nouvelle voiture sur le marché chinois avant tout. Pour ce qui est du reste du monde, cette nouvelle voiture offrira aux adeptes de la marque une option supplémentaire et on peut parier qu’elle gagnera certainement le cœur de ceux et celles qui revenaient de posséder une Tesla, mais voyait la marque comme inaccessible jusqu’à maintenant.  



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER