Toyota Century 2018

   04 Novembre 2017 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Le Salon de l'automobile de Tokyo a regorger de nouvelles créations plus étranges les unes que les autres et une voiture qui n'a certainement pas manqué de faire tourner les têtes, c'est la Toyota Century, une grosse berline de luxe qui reprend les allures d'une voiture des années 80. Néanmoins, la Toyota Century n'a rien d'une voiture d'époque puisqu'elle offre des technologies de pointe, et ce, autant à l'intérieur que sous le capot.

Parlons d'abord de son allure puisque c'est là la première chose qui nous dérange, mais nous attire par le fait même. En fait, on dirait presque une Bentley Mulsane ou une Rolls Royce Ghost de loin et c'est amusant de voir la réaction des gens qui réalisent qu'il s'agit en fait d'une Toyota. Elle propose une silhouette assez carrée dans son ensemble, mais ce qui est le plus impressionnant, c'est son empâtement long. En fait, ça devient impression lorsqu'on ouvre les portes arrière puisqu'il y a beaucoup d'espace et de technologie. Ainsi, la Toyota Century est le genre de voiture qui ne sera pas conduite par ses propriétaires, mais bien par les chauffeurs de ces derniers.

Sur le plan mécanique, la Toyota Century propose une combinaison intéressante entre un moteur V8 de 5.0 litres et une motorisation hybride. Aucune donnée technique n'ont été dévoilées pour l'instant, mais il y a fort à parier que malgré sa taille imposant et son poids total, la grande berline du constructeur japonais sera une voiture assez rapide.

La Toyota Century 2018 propose de nombreuses améliorations comme un cadre de porte arrière qui est plus élevé et permet une entrée plus facile dans la voiture. Le toit de la voiture en général est aussi plus élevé, ce qui offre certainement un meilleur espace intérieur. Figurez-vous que les sièges arrière sont dignes des meilleurs Lazy-Boy grâce à un appui-pied ajustable, un panneau opérationnel à la DEL, une table en bois haut de gamme et j'en passe.

L'une des raisons pour lesquels la Toyota Century a été présentée sous la bannière Toyota et non Lexus, c'est qu'elle sera d'abord introduite sur le marché japonais pour être ensuite présenté sur d'autre marché. Néanmoins, vu la déjà faible proportion de grosses voitures de luxe de ce genre qui se vendent au Canada, je doute fortement que la Toyota Century atteigne un jour notre marché. Néanmoins, ça reste un exercice de style intéressant et si jamais vous faites un voyage au Japon et que vous en apercevez une, vous saurez de quoi il s'agit.

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER