Toyota Mirai 2021 : une nouvelle Papamobile

   16 Novembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

À priori, l’automobile et la religion catholique n’ont pas grand-chose en commun. Néanmoins, il s’avère que le Pape trouve assez commode de pouvoir se déplacer en véhicule plutôt qu’en calèche et comme tout ce qui se passe au Vatican est source de nouvelle internationale, chaque fois que le seigneur pontifical acquiert un nouveau bolide, ça doit faire le tour du monde. Enfin, ce n’est pas le genre de chose qui se produit tous les ans. De plus, il faut admettre qu’au cours de l’histoire, certains Papes ont eux droit à des bolides plutôt inusités, ce qui rend la nouvelle d’autant plus intéressante à chaque fois. Par exemple, à la fin du siècle précédent, le Pape Jean-Paul II roulait en Cadillac. De son côté, Benoit XVI a eu droit à une Renault sur mesure en 2012 et 2 Mercedes-Benz Classe M spécialement adaptés. Bien entendu, on est loin du modèle standard que vous pouviez vous procurer dans un concessionnaire Mercedes-Benz puisque ces 2 Classe M étaient blindées, histoire d’offrir une certaine sécurité au Pape lors de ses déplacements. En 2017, le Pape François a reçu un cadeau très spécial d’un la part d’un constructeur automobile locale, soit une Lamborghini Huracan, une voiture capable de partager la voix du seigneur à plus de 330 kilomètres par heure. D’ailleurs, le souverain pontife a même tenté de vendre le bolide dans le cadre d’un tirage au sort qui n’a finalement pas fonctionné. Une nouvelle Papamobile Vous vous doutez bien que nous ne sommes pas ici pour discuter des anciennes Papamobiles, mais bien du nouveau bolide du Pape.  D’ailleurs, on peut dire que le Pape roule maintenant en voiture du futur puisqu’il s’agit d’une Toyota Mirai, l’une des seules voitures à hydrogène sur le marché. Comme vous pouvez le voir, le véhicule a été lourdement modifié pour accommoder les installations du souverain pontife. Comme à l’habitude, la partie arrière du véhicule a été retirée y compris le toit pour qu’on y installe la fameuse bulle de verre avec le siège du Pape à l’intérieur afin que ce dernier puisse défiler en public et se faire voir par ses nombreux adaptes. D’ailleurs, contrairement à la Lamborghini Huracan, le Pape a clairement l’intention d’utiliser cette Toyota Mirai à son plein potentiel puisqu’elle reste avant tout une voiture bonne pour l’environnement et comme il défile sur plusieurs dizaines de milliers de kilomètres chaque année, quoi de mieux qu’un véhicule bon pour l’environnement. Il y a fort à parier que le Pape fera bon usage de son nouveau bolide qui, d’ailleurs, est capable de parcourir une distance de plus de 500 kilomètres à partir d’un seul pleins. Le seul problème, c’est d’avoir accès à de l’hydrogène et des installations sécuritaires pour faire le plein. Enfin, dans tous les cas, ce nouveau véhicule est inusité à sa façon et on s’attend à le voir dans les prochaines parades du Pape, un jour, lorsque la crise de la Covid-19 sera terminée on l’espère.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Toyota