Toyota Venza 2024 : c’est encore la fin

29 Novembre 2023 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Le marché est en constante évolution et Toyota nous prouve une fois de plus qu’aucun modèle n’est à l’abri d’une retraire forcée. Pour la deuxième fois dans l’histoire du modèle, le Toyota Venza sera retiré du marché.

 

La première génération de Venza est arrivée sur le marché en 2008 et elle a immédiatement séduit le public. Il faut dire que cette catégorie qui sillonne entre les voitures et les VUS était populaire à cette époque. Toutefois, le Venza a été victime de son succès puisqu’il s’est rapidement retrouvé sur la liste des véhicules les plus volés, et ce, pendant plusieurs années consécutives. Les ventes ont considérablement diminué à partir de 2014 ce qu’on explique surtout par la hausse de popularité des VUS. Toyota a fini par retirer le modèle du marché en 2017 sans le remplacer.

 

C’est en 2021 que la seconde génération du modèle a fait son entrée sur le marché avec une allure plus moderne et des qualités de VUS cette fois-ci. Sans compter que le modèle était associé à une motorisation hybride de série. Tout comme ce fût le cas pour la génération précédente, le nouveau Toyota Venza a connu beaucoup de succès avec des ventes record pour le modèle en 2021. Ainsi, autant vous dire qu’on a été surpris d’apprendre que le VUS du constructeur japonais sera simplement discontinué après 2024.

 

Un remplaçant de taille

 

Ce n’est pas par hasard si Toyota a décidé de se départir du Venza. Le constructeur japonais souhaite simplement faire de la place pour accueillir un nouveau modèle dans sa gamme. Il s’agit du Toyota Crown Signia, un nouveau VUS hybride que le public attend d’ailleurs avec impatience.

 

L’industrie de l’automobile est plus compétitive que jamais et le Toyota Crown Signia a clairement ce qu’il faut pour aider le constructeur japonais à gagner des points dans son segment. Qu’il soit question de sa capacité de remorquage de 2 700 livres ou encore de sa puissance de 243 chevaux, le Crown Signia surpasse le Venza dans à peu près tout. Selon les premières estimations du constructeur, son VUS serait capable de maintenir une consommation moyenne de seulement 6,5L/100km.

 

Le Toyota Signia 2025 a tout pour plaire, c’est évident. Le seul petit bémol, c’est le fait que le VUS du constructeur japonais ne sera disponible que dans son ultime configuration au Canada. Cela signifie que son prix de base pourrait avoisiner les 52 000, soit près de 10 000 $ de plus que le Venza d’entrée de gamme. Malgré tout, c’est un modèle qu’on attend avec impatience.

 

Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Toyota