Toyota Yaris 2012

   19 Août 2012 PAR Jean-Sébastien Poudrier

 

Toyota Yaris 2012 : l’excellence se démarque

 

Chez Toyota, comme partout ailleurs, on s’efforce de suivre le rythme qu’imposent les petites citadines coréennes Rio et Accent. Néanmoins, le constructeur japonais peut compter sur la solide réputation de sa sous-compacte sur le plan fiabilité. En revanche, ce n’est qu’une question de temps avant que cette dernière se classe, au mieux, bonne troisième de sa catégorie. 

 

2012 regorge de nouveautés chez Toyota et la Yaris fait partie des quelques chanceuses qui se présentent sous un nouveau visage, du moins, dans sa version à hayon, car la berline reste inchangée. En ce qui concerne son habitacle, la Yaris 2012 propose une nouvelle planche de bord qui met finalement un trait sur le tableau de bord central. Finalement, sous le capot, la petite citadine du constructeur japonais bénéficie d’un petit moteur qui lui permet de se classer parmi les voitures les plus économiques de sa catégorie. 

 

Berline ou hatchback?

 

La Toyota Yaris 2012 propose plusieurs versions dont le prix de base varie entre 13 995 $ et 19 530 $, ce qui fait d’elle l’une des sous-compactes grand public les plus chères du marché. Néanmoins, son rapport/prix n’en reste pas moins excellent pour autant. 

 

Sans plaisir ni passion

 

Alors que la majorité des constructeurs proposent des versions « pimentée » de leur petite citadines, Toyota préfère s’en tenir à l’essentiel en ce qui concerne la Yaris 2012. Cette dernière bénéficie d’un petit moteur de 4 cylindres de 1.5 litre développant 106 chevaux et 103 livres-pied de couple, soit l’une des plus faibles puissances de la catégorie. Néanmoins, la Yaris arrive à boucler le 0-100 en moins de 10 secondes, un véritable exploit dans le domaine des sous-compactes. 

 

La Toyota Yaris 2012 offre une conduite plutôt engourdie. Sa boîte manuelle offerte de série est intéressante, mais il manque quelques chevaux à la Yaris pour qu’on puisse vraiment parler de plaisir et de sportivité. En ce qui concerne la transmission automatique à 4 rapports offerte en options, Toyota aurait définitivement pu faire mieux si vous voulez mon avis. En revanche, en termes d’économie d’essence la Toyota Yaris est une vraie championne. Avec une consommation moyenne de 6.9L/100km en ville et 5.4/100km sur autoroute, elle a de quoi rendre verte de jalousie plusieurs hybrides. 

 

Une grande amélioration, mais...

                                         

Toyota a fait des efforts considérables pour améliorer le style intérieur de sa nouvelle Yaris, mais la qualité des matériaux, elle, laisse toujours à désirer. On ne peut également pas dire que la petite citadine du constructeur japonais se classe parmi les voitures les plus confortables de sa catégorie. 

 

Le meilleur des deux mondes

 

Dans sa version hatchback comme dans sa version berline, la Toyota Yaris 2012 propose une superbe silhouette qui passe difficilement inaperçue. Néanmoins, difficile de ne pas admettre que la Yaris à hayon est de loin la plus jolie des deux. Elle affiche non seulement des courbes plus agressives, mais sa finition extérieure semble plus raffinée et moderne dans son ensemble. 

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

 

Toyota Yaris
2012

5900 $
187174 Km

Toyota Yaris
2012

6490 $
84000 Km

Toyota Yaris
2012

7495 $
78000 Km

Toyota Yaris
2012

7495 $
78000 Km

Toyota Yaris
2012

7950 $
57000 Km

Toyota Yaris
2012

9995 $
51267 Km

Toyota Yaris
2012

9950 $
90953 Km

Toyota Yaris
2012

8795 $
62040 Km