Toyota Yaris et Mazda 2 2023 : bonjour l’hybride

19 Décembre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Malgré une carrière remplie de succès et une réputation plus dure encore que l’acier trempé, la hausse de popularité des VUS a fini par avoir raison de la Toyota Yaris en Amérique du Nord. En fait, on se demande encore pourquoi Toyota l’a retiré du menu alors qu’elle continuait de plaire, et ce, même si la toute dernière génération n’était en réalité qu’une Mazda2 déguisée.

 

Si la Toyota Yaris n’est plus disponible en Amérique du Nord, elle ne manque pas de faire fureur sur d’autres marchés comme c’est le cas en Europe notamment. Le constructeur japonais est même allé jusqu’à en développer une version plus sportive recevant l’appellation GR ce qui en fait officiellement un modèle de performance. D’ailleurs, après avoir vu de quoi cette petite citadine sportive est capable en vidéo je peux vous dire que je suis tout simplement jaloux du fait qu’elle ne soit pas disponible ici en Amérique du Nord. Certes, la Toyota GR Yaris est une voiture disponible en quantité limitée, mais je peux vous assurer que le constructeur japonais n’aurait aucun mal à remplir ses quotas ici.

 

Une Mazda 2 hybride

 

Si je vous parle de la Toyota Yaris et de la Mazda 2 en l’occurrence, c’est parce que le duo de petites voitures japonaises a récemment fait les manchettes ailleurs dans le monde.  En effet, il semblerait que Toyota ait décidé de partager quelques éléments supplémentaires avec Mazda pour la sous-compacte Mazda 2 puisque cette dernière est désormais disponible avec une motorisation hybride directement tirée de la gamme de la Yaris.

 

Pour ce qui est de l’aspect mécanique de la voiture, il s’agit d’un petit moteur de 3 cylindres de 1.5 litre jumelé à un petit moteur électrique pour une puissance totale de 114 chevaux. C’est assez modeste et on le ressent lorsqu’on jette un coup d’œil aux performances qui accompagne cette mécanique puisque la Toyota Yaris est capable de boucler le 0-100 en 9.7 secondes. Je ne vous le cacherai pas, c’est très lent pour une voiture moderne. Toutefois, il y a une raison pour laquelle Toyota et Mazda n’ont pas misé sur la puissance ici et c’est parce ce que les 2 sous-compactes sont parmi les voitures les plus économiques sur le marché. En effet, Toyota et Mazda annonce une consommation moyenne de 74 miles par gallons ce qui équivaut à 3.18L/100km. C’est tout simplement phénoménal, car c’est à peine plus élevé que la consommation en énergie d’une voiture électrique lorsqu’on effectue la conversion.

 

Même si on aimerait que l’une ou l’autre de ces petites voitures soit disponible en Amérique du Nord, je doute fortement que ça soit le cas un jour. Du moins, pas avec les conditions actuelles du marché, car les véhicules utilitaires sport sont tout simplement trop populaires et se vendent trop bien pour que Toyota ou Mazda ait l’intention de réintroduire des petites voitures dans leur gamme respective en Amérique du Nord.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER