Uber : on relance la conduite autonome

   06 Janvier 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Après plusieurs mois dans l'ombre, le projet d'Uber de lancer des véhicules  autonomes reprend du service. C'est l'État de la Pennsylvanie qui a donné l'autorisation à l'entreprise de continuer avec ses essais, et ce, même après qu'un terrible accident soit survenu plus tôt l'an dernier. C'est au mois de Mars 2018 qu'un véhicule autonome d'Uber aurait violemment heurté un piéton causant ainsi la mort de ce dernier. Depuis, l'entreprise s'était vu retirer l'autorisation d'effectuer des essais avec ses voitures autonomes.

Selon ce que l'entreprise mentionne sur le sujet, l'accident serait en partie du aux mauvaises conditions cette journée-là et le piéton en question à traversé là où il n'aurait pas dû. Ainsi, nombreux sont ceux et celles qui défendent l'entreprise. Néanmoins, rien n'est encore clair sur le sujet, mis à part le fait que l'État de la Pennsylvanie donne une autre chance à Uber. Toutefois, l'entreprise américaine a clairement indiqué qu'elle avait fait des modifications majeures sur ses systèmes de conduite autonome. Ainsi. Ses taxis ne pourront pas dépasser les 40 km/h lorsqu'il fait noir et qu'il pleut, ce qui, selon certains, est une bonne chose.

D'ailleurs, il est essentiel de mentionner que Uber n'a pas encore recommencé à effectuer des tests, et ce, même s'il en a reçu l'autorisation.

Une étape à la fois

Limiter la vitesse n'est pas la seule mesure prise par l'entreprise américaine. Cette dernière va aussi doubler le nombre de personnes à bord de ses voitures autonomes lorsqu'il sera le temps de reprendre les essais. Sans compter que les premières voitures qui vont retourner sur la route feront de courtes distances. L'autre règle de sécurité que s'est fixé Uber, c'est de ne pas transporter de client avant que sa technologie soit 100% sécuritaire.

Nombreux sont ceux et celles qui attendent le retour du service d'Uber avec ses voitures autonomes et c'est surtout le cas de certains constructeurs automobiles comme Toyota et Volvo qui ont l'intention de commander des dizaines de milliers de voitures équipées de la technologie de Uber. D'ailleurs, les 2 constructeurs n'ont pas retiré leur offre malgré l'accident mortel. Disons que Uber a employé les grands moyens en embauchant un ancien cadre de la NHTSA le mois dernier, ce qui va certainement redonner confiance aux futurs collaborateurs.

Seriez-vous assez brave pour monter dans une voiture 100% autonome ou vous trouvez que cette technologie n'est pas encore assez avancée?

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Toyota Corolla
2017

16995 $
31320 Km

Toyota Camry
2015

19495 $
47900 Km

Toyota 4Runner
2015

34995 $
40875 Km

Toyota Yaris
2014

9795 $
97340 Km

Toyota Sienna
2009

8990 $
179000 Km

Toyota RAV4
2013

16990 $
115000 Km

Toyota Corolla
2015

10500 $
167500 Km

Toyota Camry
2015

15995 $
47574 Km