Un conducteur intercepté à 271 km/h en Ontario

   26 Avril 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

On peut dire qu’il y a des conducteurs plus téméraires que d’autres comme c’est le cas pour un conducteur qui a été capté à une vitesse de pointe de 271 km/h la semaine dernière sur l’autoroute 417 en Ontario. Il s’agit de l’un des plus grands excès de vitesse de l’histoire dans la province et la nouvelle a d’ailleurs été rapportée par le service provincial de l’Ontario sur sa propre page Facebook. Il faut dire que 271 km/h, c’est plus de 2 fois la limite permise, et ce, même si cette dernière s’élève à 110 km/h sur le tronçon sur lequel le conducteur a été intercepté par les policiers.

La première chose qu’on peut se demander, c’est ce qui a poussé un conducteur roulant à plus de 271 km/h à bien vouloir s’arrêter après avoir croisé un policier. Eh bien, figurez-vous que c’est un peu éclaté qui a mis fin à la course du fugitif et étonnamment, cette mésaventure est survenue quelques minutes après que le conducteur été capté par le policier. Heureusement, l’homme a été chanceux dans sa male chance puisqu’il n’a subi aucune blessure majeure. Une perte de contrôle et une sortie de route auraient certainement entrainé la mort à une telle vitesse. Le propriétaire de cette Dodge Challenger Hellcat devra toutefois vivre avec les conséquences de son geste. Bien entendu, son permis de conduire a été suspendu pour une période de 7 jours et sa voiture a été remorquée à la fourrière.

Pour l’instant, l’enquête n’a pas permis de déterminer les circonstances entourant l’éclatement du pneu. On peut toutefois présumer qu’un débris de la route ou même que l’usure excessive du pneu aurait pu en être la cause. D’ailleurs, on peut ne pas exclure le fait que les pneus en question n’étaient pas conçus pour être amenés à une telle vitesse.   

La Dodge Challenger Hellcat est propulsée par un moteur V8 suralimenté de 6.2 litres qui affiche une puissance de 707 chevaux. C’est donc dire que la voiture musclée du constructeur américain est pleinement capable d’atteindre une telle vitesse. En fait, la Dodge Challenger Hellcat est même capable de dépasser les 300 km/h puisque sa vitesse de pointe maximale est estimée à 326 km/h par le constructeur américain. Néanmoins, ce n’est pas une bonne raison pour en tester les capacités sur les routes publiques.

Pousser les limites du ridicule

Comme si ce n’était pas encore suffisant, un autre conducteur a profité du confinement et surtout du fait que les routes sont quasi totalement vides pour pousser son bolide au maximum de ses capacités. Toutefois, on ne parle pas d’une Dodge Challenger dans ce cas-ci, mais bien d’une Ferrari Laferrari et le champion en question s’est même permis de filmer son exploit. Où on le voit atteindre la vitesse hallucinante de 372 km/h. La Ferrari LaFerrari est une voiture de production en série limitée à 500 exemplaires. Elle est propulsée par un V12 de 6.3 litres et une motorisation électrique pour une puissance combinée de plus de 800 chevaux. Selon les dires de la marque, la vitesse maximale de la voiture est estimée à 350 km/h, mais comme on peut le voir dans la vidéo en question, le bolide du constructeur italien dépasse largement cette marque.

Là où la situation diffère de notre champion canadien, c’est que le propriétaire de cette Ferrari LaFerrari a agi en toute légalité. En effet, ce dernier a effectué cette prouesse sur un tronçon de l’autoroute allemande où il n’y a aucune limite de vitesse. Néanmoins, s’il n’est pas rare de voitures des voitures dépasser les 200 km/h dans cette portion de l’autoroute allemande, 372 km/h ça reste une vitesse ridiculement élevée et on peu imaginer que la moindre ereure est impardonnable à cette vitesse.  

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Dodge