Un record Guinness de véhicules électriques battu à Saint Hyacinthe

28 Octobre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

On peut dire que le Québec a de quoi être fier cette semaine puisque les Québécois et les Québécoises qui était présents lors du rassemblement de véhicules électriques de Saint-Hyacinthe le week-end dernier littéralement battu un record Guinness.  Les passionnés de véhicules électriques étaient au rendez-vous et c’est ce qui a permis à l’évènement d’attirer pas moins de 733 véhicules électriques dans un seul et même endroit. D’ailleurs, les participants en ont profité pour effectuer une petite parade, ce qui était pour le moins impressionnant.

 

Le Québec est l’un des marchés les plus importants à l’échelle mondial en matière de véhicule électrique. Il faut dire que l’implication du gouvernement et des entreprises est très forte ce qui a permis de rapidement développer le réseau d’infrastructures et s’inciter des centaines voir des milliers de Québécois à procédé à l’achat d’un véhicule électrique dans les dernières années. Tout ça a fait en sorte que les propriétaires de véhicules électriques on profité du salon du véhicule électrique de Saint-Hyacinthe pour battre un record Guinness.

 

Avant Saint-Hyacinthe, c’est à la ville de Forenede Danske Elbilister au Danemark que le record appartenait avec 404 véhicules 100% électriques.

 

Ce n’est pas la première fois que le Québec tente de battre ce record puisque les adeptes d’automobiles électriques s’étaient donné rendez-vous à Montréal en 2014 et même si on avait compté 431 véhicules électriques dans le rassemblement de l’époque, il semble que ces derniers n’aient pas réussi à faire homologuer le record en question puisque celui du Danemark a été officialisé plus tard avec moins de voitures. Avant le Danermark, c’était à Zurich en Suisse que le record appartenait avec un compte de 305 véhicules électriques au même endroit.

 

Ce n’est pas par hasard si les adeptes de véhicules électriques ont choisi Saint-Hyacinthe comme lieu pour battre le record puisqu’il semblerait que ça soit « la seconde région du Québec où l’on retrouve le plus de véhicules électriques » comme l’a mentionné Pierre Lussier le président du Jour de la Terre Canada.

 

Des incitatifs qu’il n’y a pas lieu de négliger

 

Comme je l’ai mentionné déjà, le Québec est parmi les marchés les plus importants pour les constructeurs automobiles qui œuvrent dans le domaine des véhicules électriques. Plusieurs constructeurs ont revu les prix de leurs véhicules électriques spécifiquement en fonction du Québec pour être en mesure de satisfaire aux exigences relatives aux programmes de subvention. Dans le cas du Canada, il faut que le véhicule en question ait un prix de base de moins de 45 000 $ et respecte plusieurs autres critères. La subvention du gouvernement fédéral s’élève à 5 000 $. Là où ça devient intéressant au Québec, c’est avec la subvention provinciale puisque cette dernière est de 8 000 $ et le véhicule en question doit avoir un prix de base inférieur à 60 000$. Ainsi, lorsque les 2 montants sont combinés, on parle d’une somme totale de 13 000$, ce qui fait une sacrée différence sur la facture finale.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER