Volkswagen Golf 2022 : pas au Canada, sauf…

   30 Août 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Contrairement à nos voisins du sud, notre pouvoir s’achat est assez limité et c’est tout à fait logique puisque certains états américains compte plus de population que le Canada tout entier. Sans compter que les goûts des Canadiens diffèrent largement de ceux des Américains. Bref, tout ça pour dire que les constructeurs automobiles doivent faire certains choix lorsque vient le temps de décider s’ils doivent offrir un modèle ou non au Canada et je vous dirais que la question est encore plus sérieuse avec la crise de la Covid-19 puisque le marché tout entier a été affecté de manière irréversible par la pandémie.

Enfin, si je vous parle de tout cela, c’est parce que le constructeur allemand a fait une annonce particulièrement décevante pour les adeptes de la Golf cette semaine, à savoir que la Golf quittera le Canada après 2021. Enfin, il faut savoir que c’est la Golf régulière qui quittera le marché, ce qui veut dire que ses variantes sportives, elles, seront toujours disponibles. Néanmoins, comme vous le savez probablement, elles sont loin d’être les plus abordables du lot, ce qui veut dire que vous allez devoir vous en remettre à une Jetta si vous voulez opter pour une voiture moins dispendieuse.

Le plus ironique dans cette histoire, c’est que la Golf régulière est un produit qui plait, qui se vend bien et qui est fortement apprécié par la clientèle. Il en va de même pour les versions GTI et R de la Golf, mais ces dernières s’adressent à une clientèle moins large. C’est à se demander pourquoi le constructeur allemand n’a tout simplement pas retiré le modèle tout entier du marché. Enfin, je crois avoir une partie de la répondre et ça va avec le fait que les Golf GTI et R n’ont pratiquement aucune compétition dans un créneau qui fonctionne bien. De plus, leur fourchette de prix les amène dans une zone nettement plus rentable que celle d’une Golf régulière qui doit, en prime, se battre avec d’autres petites voitures abordables et même des VUS sous-compacts. Bref, lorsqu’on y pense bien, c’était tout à fait logique comme décision de la part du constructeur allemand. La Golf R et la Golf GTI sont des voitures qui procurent une certaine émotion dans leur conduite, ce qui veut dire que les gens ne les achètent pas forcément parce qu’elles sont fonctionnelles ou même fiables et économiques. Elles sont populaires parce qu’elles sont tout simplement amusantes à conduire.

Le plus triste dans cette histoire, c’est que l’arrivée de la huitième génération de Golf est prévue pour l’année/modèle 2022 au Canada, ce qui veut dire que nous ne pourrons jamais profiter du modèle régulier de cette génération ici. D’ailleurs, si vous voulez voir de quoi cette nouvelle Golf à l’air, cette dernière est déjà offerte en Europe et elle cartonne sans surprise. Heureusement, ce superbe design s’accommode parfaitement au concept de la Golf R et de la GTI.

D’autres projets

Si Volkswagen a décidé de ne pas offrir la Golf régulière au Canada après 2021, c’est probablement parce que le constructeur allemand a d’autres projets en tête pour ce créneau. Comme vous le savez probablement, une foule de véhicules électrifiés sont à même de faire leur entrée sur le marché et le Canada est l’un des principaux marchés pour le segment des véhicules électriques. Il ne serait donc pas faux de croire que le plan du constructeur allemand est d’abord de créer un vide pour remplir ce dernier avec quelque chose qui saura non seulement plaire aux Canadiens, mais par le fait même les charmer.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER