Volkswagen projet Trinity 2026

22 Mars 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Volkswagen est l’un des plus grands groupes automobiles du monde et l’image de ce dernier a récemment été écorchée en raison du scandale sur les fameux moteurs diésel. Néanmoins, il n’aura fallu que quelques années au constructeur allemand pour se remettre sur pied avec un projet électrifiant afin de rebâtir son image. Volkswagen propose déjà plusieurs modèles 100% électriques, mais rien qui ne se compare à ce qu’il prépare avec le projet Trinity qui ne devrait débarquer sur le marché en 2026?

Le projet Trinity, c’est plus que la simple électrification des véhicules puisque ce dernier comprend aussi un volet quant à la conduite autonome et selon ce que le constructeur allemand indique qu’il veut atteindre un objectif de conduite autonome de niveau 4 d’ici 2026 tout simplement. Pour vous donner une idée, il y a 5 niveaux de conduite autonome et le niveau 1 comprend des éléments comme un régulateur de vitesse adaptatif et un système d’aide au maintien de la voie alors que le niveau 5 est une conduite 100% autonome.

Trinity

Trinity, ce n’est pas seulement qu’une idée ou qu’un projet sur papier, mais c’est aussi une voiture et plus précisément une berline à la fois luxueuse et performante. D’ailleurs, certaines rumeurs qui circulent actuellement sur la toile veulent qu’il soit question d’une version Volkswagen de la Porsche Taycan ou de l’Audi e-tron GT, 2 voitures qui utilisent la toute dernière architecture du groupe Volkswagen en matière de voitures électriques.

De son côté, tout ce que Volkswagen a dévoilé d’officiel en ce moment, c’est son intention de produire une voiture électrique qui va largement dépasser ce dont les modèles actuels sont capables et qui va bénéficier d’une technologie autonome de niveau 4. De plus, le constructeur allemand confirme que le tout ne sera pas proposé sur un modèle concept, mais sur un modèle de série.

Volkswagen souhaite propose également une stratégie similaire à celle de Tesla où ses futurs véhicules 100% électrique et autonome pourront être améliorés même après leur sortie du concessionnaire. Inutile de vous dire qu’on ne parle pas de puissance supplémentaire ou d’une meilleure autonomie ici, mais ce que Volkswagen veut offrir, c’est de pouvoir optimiser le logiciel de votre voiture en ajoutant de nouvelles fonctions. Pour vous citer un exemple, Tesla a récemment ajouté la fonction qui vous permet de remplacer le son des clignotants et même celui du klaxon par celui d’une flatulence. Je ne suis pas en train de dire que Volkswagen veut jouer à celui qui offre les plus gros bruits de pète, mais le constructeur allemand prouve que l’avenir de l’automobile va bien au-delà de ce qu’on peut imaginer et que les mécaniciens d’aujourd’hui seront remplacés par des informaticiens un jour. Enfin, je crois que nous aurons toujours besoin de mécaniciens, mais comprenez-moi lorsque je dis que les automobiles modernes sont de véritables ordinateurs sur 4 roues et le projet Trinity en est la preuve.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER