Volkswagen : un véhicule électrique plus petit que la ID.3 ?

23 Mars 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

On peut dire que Volkswagen fait beaucoup de bruit dernièrement avec sa gamme de véhicules électriques. Le constructeur allemand nous a déjà présenté les ID.3, ID.4 et ID.5, mais des rumeurs circulent déjà au sujet d’un autre modèle plus petit qui viendrait se positionner tout juste sous l’actuel ID.3. On ne peut pas appeler ce véhicule ID.2 officiellement, mais tout porte à croire que c’est là où Volkswagen se dirige. D’ailleurs les rumeurs veulent que la même plateforme soit aussi utilisée pour de nouveaux modèles du côté de chez Audi et même Skoda, une autre marque qui évolue sous la grande famille Volkswagen en Europe.

Avec ce qu’on sait pour le moment, tout porte à croire qu’il va s’agir d’un petit véhicule utilitaire 100% et que le prix de ce dernier devrait se situer autour de 40 000$, ce qui est dans la bonne moyenne assurément. En revanche, rien ne confirme la venue du modèle en Amérique du Nord tout comme c’est le cas pour les ID.3 et ID.5 qui ne sont pas disponibles ici eux aussi. En fait, pour l’instant, le seul modèle de la famille ID auquel nous avons accès au Canada pour le moment, c’est le VUS ID.4.

Toutefois, cela ne nous empêche pas de rêver et d’en parler puisqu’un petit VUS électrique sous la barre des 40 000$ aurait certainement son lot d’adepte en sol canadien. Dans tous les cas, il faudra prendre votre mal en patience si le modèle vous intéresse, car sa commercialisation n’est pas prévue avant 2025, et ce, pour l’Europe. Bref, ça signifie que même si le « Volkswagen ID.2 » finit par arriver en Amérique du Nord, ça ne sera pas avant de nombreuses années encore.

D’autres modèlent ID

Il y a plusieurs rumeurs en ce qui concerne la famille de véhicules ID de Volkswagen et certaines d’entre elles font aussi mention d’une voiture sous-compacte 100% électrique dont le prix avoisinerait les 30 000$ canadiens. Autant vous dire dès maintenant que les chances pour qu’on voie une telle voiture être commercialisée en Amérique du Nord un jour sont assez mince, et ce, même elle est se vendrait comme des petits pains chauds. Enfin, qui sait, peut-être que le constructeur allemand va trouver le moyen de réduire significativement les coûts de production pour ses véhicules électriques et finir par offrir des modèles plus abordables comme la ID.1 et la ID.2 en Amérique du Nord.

Si on doute fortement de la venue de ces derniers au Canada, la gamme ID cherche aussi à prendre de l’expansion à son autre extrémité avec des véhicules plus gros et forcément plus dispendieux. Néanmoins, la Californie et le Québec sont parmi les marchés les plus importants pour les véhicules électriques au monde et c’est une chose que Volkswagen ne doit pas négliger. Au Québec, ce qui aide beaucoup à motiver les gens à se diriger vers des modèles 100% électriques, sont les impressionnantes formes de subventions qui totalisent plus de 13 000$ en rabais pour des véhicules dont le PDSF est inférieur à 45 000$. On peut difficilement le prouver, mais il y a fort à parier que les véhicules électriques ne seraient pas aussi populaires dans la belle province sans l’aide de ces subventions.

Le Québec fait partie des nombreux endroits au monde qui veulent finir par interdire la vente de véhicule à essence un jour ou l’autre et c’est là un avantage énorme pour une constructrice automobile comme Volkswagen dont la gamme de véhicules électriques ne cesse de prendre de l’expansion de jour en jour.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER