Volvo Drive-E : l’électricité au service de la performance

   23 Octobre 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Lorsqu’il est question de voiture sportive, Volvo est loin d’être le premier constructeur qui nous vient en tête, mais il semble que ses dirigeants veulent que cette perception change puisqu’on vient tout juste de dévoiler  Volvo Drive-E Haute performance, une mécanique qui se sert de l’électricité d’une manière plutôt inusitée.

Le système Volvo Drive-E Haute performance est d’abord et avant tout un moteur de 4 cylindres de 2.0 litres seulement dont la puissance s’élève à 450 chevaux. Ce résultat est obtenu grâce à ce que Volvo appel le « Triple Boost ». Ce système se compose de deux turbocompresseurs « classiques » où si vous préférez (qui utilise les gaz d’échappement comme principales sources d’énergie) ainsi que d’un turbocompresseur électrique. Ce troisième turbocompresseur n’alimente pas le moteur en air, mais bien les deux autres turbocompresseurs, ce qui compense pour les « turbolag » comme on le dit dans le jargon, ce qui consiste en fait à une inconstance dans la poussée d’air des turbocompresseurs.

Que des avantages?

Comme cette mécanique est petite et que sa puissance est phénoménale, elle correspond tout à fait à ce que la voiture moderne doit être, c’est-à-dire, légère, puissante et bonne pour l’environnement, ce que le système à trois turbocompresseurs permet. Volvo n’a toutefois pas encore fait mention de quel véhicule profiterait de cette mécanique ou même si un véhicule de série pourrait en bénéficier. Certains véhicules proposent encore des mécaniques rudimentaires chez Volvo et le système Volvo Drive-E Haute performance leur serait très profitable autant sur le plan économique qu’en matière d’environnement.

Avec Volvo Drive-E Haute performance, le constructeur suédois prouve qu’il y a encore plus d’alternatives aux classiques motorisations atmosphériques et que l’électricité peut contribuer à réduire les émissions sans même devoir passer par un moteur électrique. Bref, je suis de ceux qui croient que les moteurs de la future ne seront pas électriques ou à hydrogène, mais qu’ils seront plutôt composés de toutes les technologies individuelles qui améliorent les mécaniques à l’heure actuelle. En résumé, les moteurs seront de véritables modèles de technologies et leur composition sera d’une complexité qui nous parait hallucinante pour l’instant. Imaginez seulement, deux moteurs électriques, un moteur à essence accompagné de trois turbocompresseurs et de multiples systèmes de récupérations de l’énergie. Ce genre de système sera peut-être offert dans les modèles de base un jour, qui sait?

 

Jena-Sébastien Poudrier 

 

Volvo V60
2015

28995 $
65915 Km

Volvo S60
2016

19995 $
99198 Km

Volvo S40
2010

6495 $
189200 Km

Volvo C70
2007

9000 $
117000 Km

Volvo S60
2014

19995 $
76600 Km

Volvo V50
2008

4995 $
167000 Km

Volvo XC90
2007

9795 $
218000 Km

Volvo S40
2003

2500 $
118000 Km