Volvo : le système LIDAR sur ses nouveaux véhicules

   06 Juin 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Volvo a toujours été à l’avant-plan en matière de sécurité et ce n’est pas près de changer. Néanmoins, avant d’entrer dans le vif du sujet, je crois qu’il est essentiel de revoir la notion de sécurité en matière d’automobile, car cette dernière a beaucoup évolué avec les années. Voyez-vous, autrefois, pour qu’une voiture soit considérée comme sécurité comme sécuritaire, elle devait être solide avant tout. Aujourd’hui, c’est complètement différent. Enfin, vous en conviendrez que la force d’un impact est encore importante, car certaines collisions ne peuvent tout simplement pas être évitées, mais là où les constructeurs automobiles concentrent leurs efforts maintenant, c’est en ce qui concerne la prévention des accidents et tout ça commence par les technologies autonomes d’aides à la conduite.

Maintenant que vous savez tout ça, on peut parler de LIDAR, ce qui est en réalité le diminutif de Laser détection and ranging. En résumé, il s’agit d’un système de détection qui fonctionne avec des lasers. Ce type de système se veut nettement plus efficace que les classiques systèmes qui fonctionnent à l’aide des ondes, car la lumière, elle, est toujours constante plus précise. Le système LIDAR utilise donc un laser pour mesurer la distance entre les objets et les véhicules, mais aussi la vitesse à laquelle ses objets ou autres véhicules s’approchent du vôtre.

Volvo

Là, vous comprenez l’importance d’un tel système et la façon dont il fonctionne et c’est pour cette raison que le constructeur suédois Volvo a annoncé que tous ses nouveaux véhicules en seraient équipés à partir de 2022. Le seul hic dans tout ça, c’est que le système LIDAR est particulièrement dispendieux. On parle d’environ 100 000$ par unité en ce moment et on se demande bien qui voudra acheter d’une Volvo qui coûte entre 140 000 et 200 000$ maintenant. En fait, le constructeur suédois nous a fait comprendre que cette technologie serait désormais plus accessible que jamais et c’est pour cette raison que tous ses véhicules en seront équipés. Inutile de vous dire qu’on s’attend à une légère hausse de prix.

Voir plus loin

Toutefois, Volvo ne vise pas seulement à rendre ses véhicules plus sécuritaires avec ce nouveau système LIDAR. Le constructeur suédois souhaite aussi offrir des véhicules à conduite entièrement autonome plus performants que jamais. Et lorsqu’on parle de conduite autonome, on parle d’un véhicule qui se conduit littéralement du point A au point B, mais vous devez comprendre que ce n’est pas encore permis par Transport Canada. En fait, dans le meilleur des cas, les véhicules dotés de ce genre de technologies sont autorisés à contrôler leur trajectoire et leur vitesse sur les autoroutes à l’heure actuelle. Néanmoins, avec le système LIDAR déjà en place dans ces nouveaux véhicules, le constructeur suédois va pouvoir offrir des mises à jour graduelles à ses utilisateurs à lorsque les niveaux de conduites autonomes vont grimper au Canada et ailleurs dans le monde. Si ça vous rappelle vaguement quelque chose, c’est parce que la majorité des véhicules de Tesla propose un système similaire qui est déjà prêt à une conduite autonome totale, mais comme ce n’est pas encore tout à fait légal, le constructeur offre un déblocage lorsque c’est permis à travers de nouvelle mise à jour. Eh oui, si vous ne le saviez pas encore, votre Tesla est probablement capable de se conduire toute seul, c’est juste que le constructeur américain ne l’autorise pas à le faire, d’où l’importance que les voitures Tesla ne soient pas piratées. Enfin, j’espère ne pas vous faire trop peur avec tout ça.

Pour en revenir à Volvo, le constructeur suédois prévoit que les 2 premiers véhicules qui vont bénéficier de ce tout nouveau système LIDAR sont le XC90 dont la prochaine génération devrait arriver sur le marché pour 2022 et la Polestar 3.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER