Volvo se lance dans la fabrication de souliers

27 Septembre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Les grands constructeurs automobiles sont principalement connus pour leur voiture, c’est logique, mais saviez que bon nombre d’entre eux proposent des produits dérivés. Parmi les plus populaires, il y a Bentley et sa ligne de valise. Sans parler de tout ce qui porte le logo Ferrari. Nous avons aussi beaucoup parlé des parfums dans les dernières années avec Ford notamment qui a dévoilé une fragrance Mach-E pour rappeler l’odeur de l’essence à ses adeptes. Néanmoins, la nouvelle du jour nous amène chez le constructeur suédois Volvo, car ce dernier vient de se lancer dans la fabrication de souliers.

 

Je sais, à priori, cette nouvelle n’a aucun sens puisque l’objectif premier d’une constructrice automobile c’est de vous offrir un moyen de transport pour vous éviter de marcher alors pourquoi vous encourager à le faire? Bon, peut-être que j’exagère la chose ici, mais le fait est que tout le monde a besoin de souliers, et ce, qu’on ait une voiture ou non, mais sachez que l’objectif de Volvo est encore plus noble que celui de vous aider à vous vêtir. En effet, Volvo s’est joint à l’entreprise Casca afin de fabriquer des souliers à partir de matériaux automobiles recyclés. Le constructeur automobile suédois souhaite notamment utiliser de vieux pneus, car c’est l’une des sources de pollution les plus importantes liées à l’automobile.

 

Vous pouvez d’ailleurs déjà vous rendre sur le site internet de la compagnie Casca pour vous procurer votre propre paire de souliers. Le seul hic, c’est que l’entreprise est actuellement en rupture d’inventaire, ce qui veut dire que vous devrez attendre quelque temps avant de les recevoir. Il semble que ce nouveau produit soit très populaire et avec raison. D’ailleurs à 198$ la paire, les ces souliers fabriqués à partir de matériaux recyclés restent très abordable considérant leur processus de fabrication et les faits qu’ils soient écoresponsables.

 

Casca nous dit d’être inspirés du Volvo XC40 Recharge pour le design de ces souliers puisque l’objectif de ce VUS est aussi d’avoir un impact plus positif sur l’environnement, car il s’agit d’un véhicule électrifié.

 

40%

 

Offrir des véhicules 0 émissions c’est une chose, mais de réduire son impact environnement en ce qui concerne le cycle de vie d’un véhicule ça, ça en est une autre. Ce qu’on veut dire par là, c’est d’éliminer le plus de facteurs possibles qui causerait de la pollution entre le moment où les matériaux nécessaires à la fabrication d’un véhicule son extrait ou fabriqué jusqu’au moment où le véhicule en question est n’est plus en service et doit être recyclé. Ainsi, l’objectif de Volvo est de réussir à réduire cet impact de l’ordre de 40% d’ici 2025, un objectif sérieux, mais pas impossible. D’ailleurs, c’est ce qui fait de Volvo l’un des constructeurs les plus verts de l’industrie, car ce dernier voit bien au-delà de la consommation d’énergie.

 

Je crois que de plus en plus de constructeurs automobiles vont eux aussi emboîter le pas et c’est ce qui représente l’avenir de l’industrie à mon avis.

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER